CAFI Sainte livrade Noyant, camp de rapatriés d'indochine
Sortie du forum vers : Accueil - Histoire du Cafi - Photos - Livre d'or - Contact 



 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres    S'enregistrerS'enregistrer
  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décès de Monsieur Emile Lejeune


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 475
Localisation: 94

MessagePosté le: Dim Fév 05, 2012 18:33    Sujet du message: hommage à Emile de Charly Répondre en citant

Chère Nina,



J'ai rencontré pour la première fois EMILE lors de sa venue au CAFI. J'étais sur le PETIT PONT et je pêchais des Ablettes et des Gardons... il s'est arrêté, on a discuté et m'a dit qu'il connaissait ma Grande Soeur RENEE. Il m'a dit qu'il avait été militaire et lorsqu'il m'a donné son AGE je suis resté "KO debout" tant il ne faisait pas son AGE... Je ne l'ai pas beacoup connu mais je sais ce qu'il a fait pour le CAFI et je garde un TRES BON SOUVENIR DE LUI. C'était ce que l'on nomme UN HONNETE HOMME !

QU'IL PUISSE REPOSER EN PAIX et mes SINCERES PENSEES pour SA FAMILLE



Charly du Bt 06
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Nina
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2005
Messages: 475
Localisation: 94

MessagePosté le: Mar Mar 13, 2012 11:03    Sujet du message: hommage à Mr LEJEUNE Répondre en citant

PUBLIE LE 13/03/2012 08:51 | LA DEPECHE DU MIDI
Sainte-Livrade-sur-Lot. Émile, la mémoire du CAFI, s'est éteint


Qui n'a pas apprécié la verve du philosophe Emile Lejeune?
Partager
Qui n'a pas connu Emile Lejeune, la mémoire du CAFI, homme doux et cultivé ? Il fut l'emblème de cette population de rapatriés dont il faisait partie.
Sous son visage rond et son air débonnaire, ses yeux malicieux et pétillants, Émile Lejeune cachait une âme toute en rondeur, vive et une foi inébranlable. Une mémoire étonnement prolifique lui donnait immédiatement accès au miroir de sa vie.
« Pour parler franchement, on ne s'y attendait pas. Nous avons toujours eu confiance dans nos capacités pour défendre le Tonkin. J'étais soldat et je peux vous dire que le réveil a été brutal. Je suis né à Vinh, dans la province centrale, le 2 janvier 1921, et j'ai toujours cru que je serais enterré dans mon village… Après la chute de Dien Bien Phu, les événements se précipitent. Tous les Français d'Indochine se replient sur Saïgon, dans le sud, où, à partir de 1956, trois vieux rafiots vont transporter ces réfugiés en métropole. L'exode durera jusqu'en 1958. En tout, environ 10 000 rapatriés vont atterrir à Marseille, plus exactement à l'hôtel Bonpar. De là, ils vont être ventilés sur les camps du Cannet-des-Maures, Bias et Sainte-Livrade mais aussi du Vigean (Vienne) et de Noyan (dans l'Allier)».
2 000 migrants à la cité d'accueil
Ils sont donc 2000 qui débarquèrent à partir de 1958 dans ce qui va devenir le « Petit Vietnam ». Muté à Carcassonne, Toulouse, Emile va terminer sa carrière d'adjudant à Lille en 1963, avec un BTS de « correspondancier ». Il va mettre ses dons de correspondancier au service des personnes qui n'ont pas la chance d'écrire et lire le français.
Émile exhibait fièrement la photo de sa classe, la 2eB en 1939. Une quarantaine de jeunes souriants, insouciants. « Je suis là » disait-il dans un souffle. Sur les murs, des calendriers asiatiques, sur le buffet, un autel portatif, sur les étagères, des bouddhas… Car Émile avait rencontré la foi.
Émile s'en est allé il y a quelques semaines pendant la période de froid. Lui qui était arrivé pendant les grands froids de 1956 est reparti de la même manière pendant les frimas de février, à 91 ans


Dernière édition par Nina le Lun Fév 04, 2013 19:48; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Van-Thanh



Inscrit le: 29 Oct 2012
Messages: 1

MessagePosté le: Lun Oct 29, 2012 19:15    Sujet du message: Décès de Monsieur Emile Lejeune Répondre en citant

Bonjour

Je suis arrivé sur votre site... un peu tard. C'est en naviguant sur youtube que j'ai connu votre forum.
Et sur la vie de Monsieur Émile Lejeune et avec tristesse que j'ai appris son décès. J'aurai aimé m'entretenir avec lui sur sa maman.

Il se trouve que sa mère et peut être une des sœur à ma mère.
Ma mère est aussi une petite fille de l'empereur Minh Mang (6 ème génération).
J'ai en ma possession l'arbre généalogique de la famille royale de la branche Minh Mang. Sachant qu'à cette époque l'empereur avait beaucoup de femmes et beaucoup enfants. J'aurai bien aimé situé la famille de Monsieur Émile Lejeune dans l'arbre généalogique.

Vous voudrez bien transmettre tous les condoléances à sa femme
Avec tous mes remerciements.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> A l'intérieur du Cafi Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Sujet - Décès de Monsieur Emile Lejeune

Cafi Sainte Livrade