CAFI Sainte livrade Noyant, camp de rapatriés d'indochine
Sortie du forum vers : Accueil - Cafi - Photos - Livre d'or - Contact 



 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le collectif du CAFI a été reçu par le Préfet d'Agen


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> L'association CEP-CAFI
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
daniel



Inscrit le: 31 Oct 2006
Messages: 319

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2007 00:35    Sujet du message: Le collectif du CAFI a été reçu par le Préfet d'Agen Répondre en citant

Les associations du CAFI ( CEP , ARAC , Mémoire d'Indochine , AACI ) regroupées dans le collectif ont été reçues par Monsieur THUAU Rémi , préfet d'Agen ,le jeudi 31 mai 2007 pour lui exposer les préoccupations inquiétantes , concernant le dernier projet de rénovation du CAFI et lui montrer notre attachement profond et notre enracinement durable à ce site historique .Je vous adresse ci-dessous le compte rendu de la réunion

C0MPTE RENDU DE LA REUNION A LA PREFECTURE D’AGEN DU 31 MAI 2007

En présence :
- Du Préfet d’Agen, Monsieur THUAU Rémi
- Des membres du bureau de la CEP,
- Madame DOUART-SINNOURETTY Louise, Monsieur FRECHE Daniel,
Monsieur VANDJOUR Albert.
- Du Président de l’ARAC, Monsieur FERNAND Patrick
- Du Président de Mémoire d’Indochine, Monsieur MOLL Georges
- Du président de l’AACI, Monsieur SAMEL Matthieu.

Dès l’ouverture de la séance à 17h30, Monsieur THUAU souhaite connaître les demandes du collectif des associations du CAFI.

1- Participation du collectif aux différentes réunions.
Le collectif souhaite que ses représentants soient invités à toutes les réunions de comité de pilotage dans lesquelles des décisions sont prises concernant le CAFI, y compris les réunions organisées par la mairie dans les phases préparatoires du dossier de rénovation du CAFI .En effet, après le rejet du premier projet élaboré en concertation avec les associations, personne n’a été ni informé ni consulté lors de la constitution du second projet présenté en janvier 2007, projet qui a obtenu l’accord de l’ANRU.
Les décisions prises sans aucune concertation et imposées par les décideurs ajoutent aux sentiments d’incertitude, ceux d’impuissance, de frustration et de dépossession, qui ne sont pas différents de l’impression d’abandon et de résignation dans laquelle les habitants du CAFI ont vécu depuis leur arrivée il y a cinquante ans.
è Pour donner son accord, le collectif demande donc de pouvoir discuter avec le préfet qui est le représentant de l’ANRU et le Maire de Sainte Livrade/Lot de l’ensemble du projet, afin de connaître les conditions de sa mise en œuvre et de sa réalisation.
Réponse du préfet :
Il a pris acte et assure qu’il prendra en compte la demande du collectif. Mais il précise que, les associations ont bien été invitées aux trois réunions décisionnelles de comité de pilotage, organisées par la préfecture .

2- Plan du nouveau CAFI
2.1 Le collectif trouve que dans le deuxième plan du nouveau CAFI a été dessinée une nouvelle route qui sépare le site en deux zones d’habitation, l’une comportant des logements locatifs, l’autre partagée en lots privatifs, présentant le danger de dénaturer le site et de modifier le mode de vie des habitants
è Il souhaite que cette route, imposée par l’ANRU et destinée à désenclaver le CAFI, soit déplacée le long de la barrière (coté du château d’eau) séparant le CAFI des champs environnants .Quels que soient les futurs habitants du CAFI ,le collectif demande le maintien d’une vie collective et communautaire déjà en place depuis plus de cinquante ans, mode de vie qui constitue le caractère culturel, spécifique et unique du CAFI, comme le dernier témoignage vivant de l’Indochine.
Réponse du préfet :
Le préfet a pris bonne note et soumettra au concepteur du projet le souhait du collectif des associations de voir cette route passer en périphérie et non transversale.

2.2 Le collectif pense que la présence d’un bassin de rétention d’eau sur l’emplacement du lieu de mémoire ne paraît avoir aucune justification en rapport avec le CAFI.
è Il souhaite que, s’il doit être imposé par l’ANRU et dans le cadre du nouveau PLU, ce bassin soit enterré sous le sol et déplacé du côté du château d’eau.
Réponse du préfet :
Le préfet précise que le rôle de ce bassin est de récupérer les eaux de pluie qui se déversent dans les égouts et non les eaux usagées. Il a pris acte de la demande du collectif et avisera le service technique pour le déplacement du bassin de rétention d’eau.

3- Types et nombres de logements
Depuis janvier 2007, les informations sur la rénovation du CAFI ne parviennent qu’au travers d’articles de journaux mais jamais par la voix officielle, préfecture ou mairie.
è Le collectif souhaite connaître le nombre exact de logements pour les résidents permanents actuels, le type de logement proposé, le prix de la location ou le prix des lots en accession à la propriété afin d’apporter aux habitants du CAFI des réponses capables de les rassurer.
Réponse du préfet :
Le préfet attend que le Conseil d’Administration de l’ANRU délibère et valide le projet modifié(vers fin juillet 2007-06-27) Il indique que le nombre de logements est de 128. Il souhaite que l’architecture du futur CAFI rénové marque la spécificité du CAFI (résidences avec jardin et toiture asiatique) et que les associations aient un droit de regard sur cette architecture.

4- Structure d’accueil et d’information
è Le collectif souhaite qu’une structure d’accueil et d’information soit ouverte très rapidement et installée au CAFI avec interprète pour les personnes âgées afin que les résidents puissent être informés de l’avancement des opérations, de leur situation et de leur droit et être consultés .
Réponse du préfet :
Il y aura un service d’accueil et d’information de la Maîtrise d’Oeuvre Urbaine et Sociale (MOUS) au CAFI qui sera ouvert 3 jours par semaine, et dont le rôle sera d’informer les résidents sur l’évolution de la rénovation et d’apporter des réponses appropriées à chaque résident afin de les rassurer.

5- Relogement des personnes âgées
è Le collectif demande que le relogement des personnes âgées qui est un problème délicat et humain ne puisse se faire sans leur consentement et qu’une solution acceptable puisse leur être proposée, surtout avec tout l’accompagnement social et médical nécessaire.
Réponse du préfet :
Il reconnaît que c’est un problème délicat et pour lui, en aucun cas le relogement des mamies ne se fera sans leur accord.

6- Relogement des personnes de deuxième génération invalides ou Rmistes.
è Le collectif souhaite qu’une réponse acceptable puisse être donnée aux habitants issus du CAFI, invalides ou aux ressources insuffisantes, avec les mesures spécifiques d’accompagnement nécessaires afin qu’ils bénéficient une d’une situation pérenne et qu’ils puissent choisir entre des formules de location adaptées à leurs revenus et leur situation familiale et des formules d’accession à la propriété.
Réponse du préfet :
Le préfet assure qu’ils seront relogés avec des mesures d’accompagnement nécessaires selon leurs ressources avec une situation pérenne.

7- Relogement des résidents permanents, issus du CAFI retraités ou actifs.
è Le collectif souhaite que ces personnes soient relogées avec des mesures d’accompagnement nécessaires selon leurs revenus .Ils pourront choisir entre des formules de location et des formules d’accession à la propriété, s’ils font de leur domicile au CAFI leur résidence principale.
Réponse du préfet :
Il y aura des logements locatifs et des lots en accession à la propriété qui seront attribués en priorité aux personnes du CAFI ou issus du CAFI et pour ceux qui en auront fait la demande.
Il laisse entendre que toute l’opération se déroulera dans un cadre de droit commun.

8- Résidents occasionnels issus du CAFI
è Le collectif souhaite qu’une réponse acceptable puisse être donnée à ces résidents issus du CAFI ayant gardé le logement de leurs parents. Il demande à la commune de Sainte Livrade ne pas reprendre leur logement sans concertation préalable et sans leur avoir accordé la possibilité de revenir d’une manière ou d’une autre.
Réponse du préfet :
Le préfet a pris acte des souhaits du collectif.

9- Lieu de mémoire
è Le collectif propose au préfet d’organiser une table ronde pour la création d’un lieu de mémoire d’ordre national concernant l’histoire de l’Indochine, et des rapatriés d’Indochine en réunissant le Conseil régional, le Conseil général, la mairie et les intervenants suivants :journalistes, historien, anthropologues, ethnologues, écrivains, sociologues, et les associations……
Réponse du préfet :
Le préfet est d’accord pour provoquer une table ronde pour la réalisation de ce lieu de mémoire de niveau national.

10- Cinquante ans d’oubli d’abandon
Le collectif rappelle au préfet que les rapatriés d’Indochine sont les oubliés de l’histoire et qu’ils ont enduré cinquante ans d’oubli, d’ignorance et de souffrance.è Il souhaite vivement que la Nation reconnaisse les résidents du CAFI comme des rapatriés français d’Indochine et qu’elle leur accorde un statut juridique afin que les droits puissent leur être attribués lors de cette rénovation.
Réponse du préfet :
Le Préfet a écouté avec compréhension la demande et les souhaits du collectif sans la relier directement à la discussion, objet de notre réunion. Ce point a été abordé de manière furtive en fin de réunion

La séance est levée à 18h30


Le collectif des associations du CAFI


Président de la CEP : Daniel FRECHE


Président de l’ARAC : Patrick FERNAND


Président de Mémoire d’Indochine : Georges MOLL


Président de l’AACI : Matthieu SAMEL
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rapatriés français d'indochine au CAFI Index du Forum -> L'association CEP-CAFI Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Sujet - Le collectif du CAFI a été reçu par le Préfet d'Agen

Cafi Sainte Livrade